Retour du Conseil municipal du 1er février 2022

Bonjour à toutes et tous, Hier soir avait lieu le premier Conseil municipal de 2022. Il n’était pas très chargé, mais il fut intense … Dans les communications importantes du CA : Retour des Conseils municipaux dans la salle du conseil, dès la prochaine séance du mois de mars. Séance de conciliation sur le dossier des Grands Esserts. L’Etat recevra les associations de quartiers et les Autorités de Veyrier, afin de faire le point sur la situation après le vote du référendum, dans le courant du mois de février. Point de l’ordre du jour : Une demande pour le dépôt d’une motion à l’ordre du jour, au sujet de la suppression du ramassage des objets encombrant, proposée par Mme Dessardouin (conseillère municipale indépendante), a été refusée à la majorité. Installation de containers pour les vestiaires de football provisoires près du terrain de Veyrier-village. Suite à un contrôle de sécurité et à un rendez-vous avec la Protection civile de Bernex, il a été constaté que ces locaux ne répondent pas aux exigences légales en matière de protection contre l’incendie. Il n’y a notamment pas de sortie de secours sur la partie arrière. Or, c’est dans cette partie que sont installés les vestiaires et les douches utilisés régulièrement par des enfants. Le Conseil administratif n’entend pas laisser perdurer une telle situation dangereuse et non conforme au droit et entend prendre des mesures pour assurer la sécurité des utilisateurs dès la reprise des entraînements en 2022. En l’état, seuls les locaux proches de l’entrée et fréquentés exclusivement par des adultes pourraient continuer à être utilisés, différentes activités pouvant y être regroupées. La solution proposée par le CA consiste à installer des containers provisoires sur l’ancien terrain basket à côté de l’entrée de l’abri PC. Il y serait installé, comme lors de l’incendie de 2015 qui avait endommagé les locaux techniques de la PC, 4 vestiaires, 2 blocs de douches et 2 blocs sanitaires. L’espace entre les blocs sera recouvert d’un toit. Cet emplacement se justifie par le fait que le collecteur des eaux usées, l’alimentation en eau, ainsi que l’électricité sont déjà existantes dans ce secteur. Ce provisoire est pour une durée de 2 ans et le montant de ces travaux se monte à 174'467.- CHF. Pour le surplus, la mairie est dans l’attente d’une décision de l’Office fédéral de la protection de la population concernant la désaffectation de ce poste de commandement. Celle-ci a d’ores et déjà eu le soutien de l’Office cantonal de la protection de la population et des affaires militaires. Si elle devait être concrétisée, il serait alors possible d’y aménager les installations du FC Veyrier-Sports de façon durable. Une sortie de secours sera créée, afin de répondre à tous les critères de sécurité. Le FC Veyrier accepte le fait de pouvoir utiliser les surfaces de la PC de façon pérenne, s’ils sont rénovés et améliorés. Il y a urgence, car il n’est pas question que l’on laisse des enfants et des adultes utiliser des installations dangereuses. Lors de la commission des constructions, il a été émis l’idée, afin de ne pas diminuer la surface du préau de de l’école, d’installer ce provisoire sur la parcelle 5209. De longues discussions ont eu lieu sur le sujet. Cela a été le cas également en commission des finances. Chaque commission a eu un avis différent. A ce jour, Berne ne nous a pas encore répondu, quant à savoir si on allait pouvoir récupérer en totalité ces locaux. Car si Berne répondait par la négative, le problème serait de trouver un autre lieu pour les vestiaires, les douches, etc.… du FC Veyrier. Lors de la séance de hier soir, il a été annoncé que la version sur la parcelle 5209 n’était pas envisageable. En effet, cette dernière fait toujours l’objet d’une modification de zone en cours, de zone 5 (villa) en zone 4 B. Il ne nous est donc pas possible, actuellement, de l’utiliser pour autre chose. Un amendement a été proposé par Veyrier-Ensemble, qui stipule que si Berne n’a pas statué sur les locaux de la PC avant le 31.12.2022, le CA s’engage à étudier un autre lieu, afin de ne pas encombrer le préau de l’école plus de 2 ans. Tout le monde a été d’accord que l’on devait sortir ces vestiaires de l’abri PC. Et donc pour finir, l’amendement proposé par Veyrier-Ensemble a été accepté à la majorité et les containers seront installés, comme proposé par le conseil administratif, sur le préau de l’école et ce, à l’unanimité. Surélévation de la caserne des pompiers – Demande d’un crédit d’étude (140'000.- CHF). Les pompiers de Veyrier sont installés actuellement dans une caserne, sise chemin des Rasses 94, datant des années 1960 (selon le cadastre Genevois) qui ne répond plus aux besoins et aux normes d’aujourd’hui. Les rapports d’inspection de l’OCPPAM (Office cantonal de la protection de la population et des affaires militaires) de 2008, 2011, 2016 et 2019 font mention de locaux devenus inappropriés et non conformes aux règlementations en vigueur tant au niveau de la sécurité des pompiers que de la mixité du personnel. Les rapports relèvent des locaux trop exigus qui ne correspondent plus à̀ la dimension de la compagnie, des vestiaires et sanitaires hommes/femmes non séparés valablement et situés dans le garage à l’arrière des camions. Un local dédié à la protection respiratoire manque pour effectuer la maintenance des appareils et un petit bureau devrait être mis à̀ disposition pour l’état-major. Il devient donc nécessaire d’adapter ces locaux sans trop tarder pour permettre l’exercice de leur fonction dans des conditions correctes et conformes. Pour ce projet, nous avons tenu compte des besoins identifiés selon les rapports de l’OCCPAM mais aussi d’une possible reconversion de ces locaux s’ils venaient à être libérés par les pompiers dans le cadre du concept Pompiers 2030. Ceci afin de pouvoir facilement réaffecter les locaux sans entreprendre de travaux lourds. L’étude de faisabilité propose une surélévation légère en préfabriqué avec un habillage bois. La distribution des espaces, avec matériel et véhicules au rez et espace de travail/de repos et vestiaires séparés homme/femme à l’étage, répond à un usage conforme. La solution envisagée a l’avantage de nécessiter environ 9 mois de travaux seulement. Cela permet de minimiser la durée des nuisances. Pendant ces travaux, la compagnie pourrait s’installer dans les locaux du service des routes et des espaces verts. Le coût estimé pour une surélévation de ce type est d’environ CHF 1'600'000 TTC. Un montant de CHF 1'500'000 est déjà inscrit au plan des investissements. Ce projet est moins cher qu’une caserne neuve. Et si dans un futur à moyen/long terme, dans le cadre du concept Pompiers 2030, qui demanderait un regroupement des compagnies et de ce fait une caserne plus grande ou ailleurs sur autre commune, les locaux rénovés pourraient repris par l’administration. Il n’y a pas eu d’observation particulière. Tout le monde était unanime quant à la situation. De ce fait, le crédit d’étude a été accepté en vote immédiat. Concernant le refus en début de séance, de la motion au sujet de la nouvelle façon de procéder pour les encombrants, un cours débat a eu lieu dans le cadre des divers. Il est vrai que la solution proposée n’est peut-être pas la meilleure et que celle qui a court depuis des années, n’est guère mieux. Il a été rappelé par le CA, que de nombreux habitants de la commune se plaignaient des détritus de toutes sortes qui se retrouvaient sur les trottoirs de la commune, une fois par mois, pendant plusieurs jours, ainsi que des allées et venues incessants durant 3 à 4 jours, de véhicules, souvent étrangers qui tournaient, ainsi que les personnes qui éparpillaient les objets. De plus, il s’avère que bons nombres d’encombrants déposés par les habitants, ne sont pas de la catégorie des encombrants relevés par la voirie. En l’occurrence, des pots peintures, de l’électronique, des parois en plâtres, du plastique, des pierres, pneus, tondeuses, aspirateurs, électroménagers, qui doivent être eux déposés dans des espaces de récupérations prévus à cet effet. Tout cela implique des frais et du travail supplémentaire, pour le tri et le transport dans les lieux prévus. Il y trop d’indiscipline et d’incivilités concernant ces déchets. Cette nouvelle manière de faire est à l’essai pour 12 mois. Il a tout de même été demandé au CA, que le bilan qui sera établi, soit fait avec sérieux et comporte un suivi et un recensement des problèmes qui surviendraient, afin d’y apporter les améliorations nécessaires. Voilà, le groupe des élus vous souhaite une bonne semaine. Nous vous avisons qu’une assemblée générale est prévue pour le mercredi 11 mai 2022. Les infos concernant celle-ci, vous seront communiquées dès que possible. Prenez soins de vous et de vos proches. Meilleures salutations. Charly

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Retour du Conseil municipal du 8 mars 2022 Bonjour à toutes et tous, Pour commencer, petit rappel du bureau : l’assemblée générale du PDC Veyrier-Vessy-Pinchat est agendée Au mercredi 11 mai 2022 (inf

Bonjour à toutes et à tous, Hier soir s’est déroulé le dernier Conseil municipal de l’année 2021. Malheureusement, les nouvelles consignes de lutte contre le Covid a obligé le Conseil administratif