Retour du Conseil municipal du 13 avril 2021


Bonjour à toutes et à tous,

Le groupe des élus espère que vous avez pu, malgré les contraintes dues au Covid, passer de bonnes fêtes de Pâques et que chacun et chacune est en bonne santé.

Hier soir avait lieu le Conseil municipal, avec trois points importants, soit : les Grands Esserts avec le plan localisé, le concours pour la future école ainsi que la présentation des comptes 2020.

Dans les communications du Conseil administratif

  • · Ouverture de l’enquête publique le 20 avril 2021, sur le projet de DCMI à Antoine-Martin (Décharges contrôlées pour matériaux d’excavation non pollués). Ce dossier a déjà été traité en 2016 et revient sur la table ces prochains jours. Une information sera donnée à la population par le biais d’un flyer et le dossier sera traité à la prochaine commission de l’aménagement.

  • Le projet des macarons (stationnement) a pris du retard, suite à de mauvaises informations données par les services de l’État. Le dossier va devoir être revu.

  • Le Capitaine Christophe ZURN, Commandant de la compagnie des Sapeurs-pompiers volontaires de Veyrier, a été élu Président de l’association des Sapeurs-pompiers volontaires. Bravo à lui et nous lui souhaitons plein succès.


Points de l’ordre du jour


Grands Esserts – Plan localisé de quartier secteur Cirses

Dans ce dossier, les associations de défense des habitants du plateau de Vessy se sont fendus d’une lettre à l’attention des Conseillers municipaux et des Conseillers administratifs, dans laquelle ils nous faisaient part de leur grande insatisfaction dans le manque de communication sur le dossier.

Les fondamentaux de la convention de 2012 ne seraient plus respectés, soit le phasage (800 logements dans la première étape et 400 au-delà de 2030), la mobilité avec le retrait des liaisons L1-L2 entre autres et revoir l’impact environnemental étendu au périmètre d’influence de la construction des Grands Esserts afin de prévenir les atteintes à la santé des riverains. Tout cela sous la menace d’un référendum. Ils nous demandaient également de reporter le vote de la délibération.

Le Conseil administratif a répondu qu’au niveau du phasage (400 logements après 2030) vu le retard déjà pris (oppositions), l’on pourrait bien se retrouver en 2030, sans problème pour le solde des constructions, avec la problématique d’éterniser le chantier et les nuisances qui vont avec…

Un certain nombre de questions soulevées par les associations ont été traitées en commission et ont été prises en compte. Il sied de préciser, que ce dossier date de plus de 10 ans. Le PDC Veyrier est à l’origine de la convention avec l’État et nous avons, durant toutes ces années, essayé d’imposer à l’État de construire un projet de qualité et à taille humaine, ce que l’on a réussi jusqu’à présent. Il faut savoir que si le référendum est voté par la population de façon favorable, le Conseil d’État passera outre notre délibération. Les demandes du CA et de la commission deviendront caduques : diminution de la SBP, panachage des gabarits, passages entre immeubles, percées visuelles, label THPE, obligation de concours d’architecture, panneaux photovoltaïques, toitures végétalisée, charte environnementale, rampe de parking supplémentaire, etc., etc….

En conséquence, nous maintiendrons notre vote favorable à ce PLQ avec toutes les conditions apportées et négociées avec l’État.

Nous laisserons la responsabilité aux opposants d’assumer les modifications, par le CE, à la délibération, y compris de revenir à la valeur initiale de la SBP du règlement de ce PLQ.

Un référendum ou un préavis négatif ne fera que retarder la réalisation finale, car il ne faut pas oublier que le terrain est désormais en zone constructible, et nous aurons, in fine, un résultat de moins bonne qualité. Il est à relever que tous les groupes, hormis les Verts-libéraux, étaient favorables au PLQ proposé avec les amendements proposés en commissions. Il a également été proposé que la commune, ainsi qu’un représentant des associations, devront être systématiquement représentés dans les membres du jury.

Par 22 oui et 2 abstentions, la délibération a été acceptée.



Concours pour l’école des Grands Esserts

Le projet des Grands Esserts prévoit 1'200 logements, un centre commercial de proximité, différents locaux publics et une école. L’école est incluse dans le Plan Localisé de Quartier (PLQ) secteur Cirses N° 30’082. L’enquête publique concernant ce PLQ est terminée.

Le périmètre dédié à la construction de cette école, d’une surface de 9'476 m2, fera l’objet d’une cession gratuite à la commune.

Le groupe scolaire ne pourra toutefois être construit qu’à la condition que le PLQ secteur Cirses soit en force. En effet, le terrain actuel étant situé en zone agricole, la délivrance des autorisations de construire, selon les normes d’une zone de développement, est subordonnée à l’approbation préalable d’un plan localisé de quartier (PLQ) par le Conseil d’État. Cette condition ne permet donc pas de garantir que la mise en service du groupe scolaire coïncide avec l’arrivée des habitants des autres pièces urbaines du périmètre des Grands Esserts. C’est dans ce contexte que le Conseil administratif propose le lancement d’un concours d’architecture pour ce projet, dont le montant du crédit sera de CHF 495'000.-.

Le budget final pour la construction de cette école devrait se situer entre CHF 45 et CHF 50 millions. Il a été demandé au CA, au vu des expériences faites par le passé avec Bois-Gourmand, et dernièrement avec Grand Salève, que cela soit un gagnant qui maîtrise la construction de bâtiments publics, avec les spécificités d’une telle construction.

Le projet de concours a été accepté à l’unanimité.


Présentation des comptes 2020

Toujours un moment très attendu, que cette présentation des comptes. Une fois encore, après avoir dû établir un budget avec des contraintes, des suppressions de subventions, des retraits de projets, avec toujours la même question de savoir « s’il ne faudrait pas augmenter le centime additionnel » pour pouvoir assurer le bon fonctionnement des services de la commune à l’attention des habitants, afin d’être dans le clou avec les chiffres donné par les services de l’État, les chiffres sont là …. Un boni d’environ CHF 1,4 millions a été annoncé par l’État.

A l’unanimité l’entrée matière a été acceptée, ainsi que son renvoi en commission des finances.

Les points suivants, sont des propositions du Conseil administratif

Crédit complémentaire,

suite aux travaux du collecteur séparatif des chemins Gottret et Sabotier, dû principalement à la colonne d’eau SIG, dont la position réelle différait de la position théorique. Le montant est de CHF 196'617.-, mais le montant net à charge de la commune est de CHF 49'206.-.

Accepté à l’unanimité


Modifications des statuts de la Fondation des Rasses

Le Grand Conseil a adopté le 17 janvier 1985 les statuts de la fondation communale pour le logement de personnes âgées « Les Rasses » votés par le Conseil municipal le 2 mai 1984. Ces statuts ont été révisés une première fois le 25 septembre 2007 avec une validation de ces modifications par le Grand Conseil le 25 avril 2008.

Afin de faire coïncider les statuts avec les changements de la loi sur l’administration des communes (LAC), les nouvelles durées des législatures, de formaliser la volonté de la Fondation de modifier son mode de représentation et de préciser certains points sujets à interprétation, il s’agit de procéder à la modification de plusieurs articles des statuts de la fondation.

Accepté à l’unanimité


Adoption du nouveau règlement du cimetière

Ces modifications sont nécessaires afin d’adapter ce règlement à l’évolution du fonctionnement du cimetière.

Accepté à l’unanimité


Acquisition d’un véhicule électrique pour le service des routes

Les travaux liés à la maintenance et à la propreté des déchetteries communales ont pris de plus en plus d’importance. Pour cette raison, un poste d’employé polyvalent a été demandé et accepté au budget 2021. A ce jour, le service des routes et espaces verts ne dispose pas d’un parc véhicules suffisant pour effectuer toutes les tâches qui lui sont confiées dans les meilleures conditions possibles, que ce soit au niveau sécurité (transport) ou sanitaire (nombre de personnes par véhicule). Afin de pallier ce problème, le Conseil administratif propose l’achat d’un nouveau véhicule 100% électrique. Il doit permettre des déplacements quotidiens, avec des arrêts fréquents, entre les déchetteries de la commune de manière autonome tout en respectant au mieux l’environnement, notamment en matière de pollution de l’air et de nuisances sonores, et de sécurité. Cela va également dans le sens d’une motion qui demande à nos Autorités de prendre conscience et de lutter contre les émissions et nuisances dû au CO2.

Accepté par 23 oui et 1 abstention (la mienne…)


Projet de motion : Veyrier commune électrique

Le groupe PDC Veyrier-Vessy-Pinchat, a déposé une motion, soutenue par tous les groupes de l’hémicycle (PLR-VE-VL-PS,-les verts). Cette dernière a été préparée par Max Müller.

Il y a quelques années encore, les moyens de locomotion électriques (vélos, voitures, bus, etc.) étaient considérés comme guère plus que des jouets pour se donner une bonne conscience écologique.

Entre temps...

Dans les pays nordiques, en 2020, il s’est vendu plus de voitures électriques et/ou hybrides que de voitures à essence/diesel.

Tous les constructeurs – européens, américains et asiatiques – proposent maintenant des modèles électriques et leur pourcentage dans le parc automobile ne cessera d’augmenter fortement ces prochaines années. Cette « vague verte » a également rejoint la Suisse : en 2019 plus de 10'000 véhicules électriques ont été vendus.

Actuellement, en Suisse, et dans le canton de Genève tout particulièrement, ce sont les privés qui doivent installer des bornes électriques chez eux. Toutefois, même sur notre commune, tout le monde n’a pas nécessairement cette possibilité et un accès réduit à̀ ces bornes privées n’encourage pas l’achat de véhicules électriques, ni une mobilité « verte ».

Notre commune se doit de faciliter ce changement de paradigme de mobilité. Or, actuellement, notre commune ne met à disposition des usagers qu’une borne électrique située dans le parking du village, ce qui est largement insuffisant.

Pour le détail, je vous joins le texte complet de cette motion.

Cette dernière a été acceptée et renvoyée en commission sociale et environnement, par 23 oui et 1 abstention (encore la mienne…)


Pourquoi mon abstention sur les deux derniers sujets?

Je ne suis pas contre cette démarche de sensibilisation pour l’extension de l’utilisation de véhicules électriques et l’installation de bornes électriques. Cela pourrait être une transition ou une alternative provisoire, mais je ne pense pas définitive. C’est dans l’air du temps et cela répond à un besoin. Mais la direction que l’on donne à cette nouvelle technologie, soit celle du véhicule électrique, est à un tournant et cela va très, voire trop vite. Ce qui m’inquiète quelque peu, c’est que l’on découvre, dans 30 ans, que cela n’est pas aussi beau que cela en avait l’air. En effet, un certain nombre d’interrogations se posent quant au recyclage des batteries, l’utilisation des matières rares de la planète, sur les émissions électromagnétiques de la batterie en situation de charges. Et le clou du projet, comment allons-nous produire de l’énergie propre ? Comme je l’ai lu dans certains articles, j’ai peur que, dans toute cette agitation, tout ce chaos, cela finisse par se retourner contre nous, parce que nous aurions pris de mauvaises décisions, dans des contextes émotionnels. A l'heure actuelle, un véhicule électrique n'est pas moins polluant qu'un véhicule thermique ....

Voilà ce qu’il en a été de ce dernier Conseil municipal. Les élus du groupe PDC Veyrier-Vessy-Pinchat, vous souhaite une bonne lecture et espèrent vous revoir bientôt en présentiel.

Meilleures salutations.

Charly

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Blues d’un conseiller municipal PDC

Mardi 26 mai 2021, 19h00, assemblée générale PDC Veyrier-Vessy-Pinchat. Bonjour à toutes et à tous, Membres recensés/inscrits 61. Personnes présentes 17 (élus et comité compris, soit 8 membres !) Excu

Retour du Conseil municipal du 8 juin 2021

Hier soir a eu lieu le premier Conseil municipal sous la Mairie de Jean-Marie Martin à qui nous souhaitons plein succès. Peu de points étaient prévus à l’ordre du jour, mais ceux-ci n’en étaient pas m

AG du PDC-Veyrier 26 mai 2021

Mercredi 26 mai 2021 à 19h00 à Veyrier Salle communale Durant cette séance, nous allons élire le nouveau président et nous allons remercier notre présent Prudencio Vincente et notre secrétaire Christi