Retour du Conseil municipal du 11 mai 2021


Bonjour à toutes et à tous,

Hier soir avait lieu le dernier Conseil municipal de cette première année de la législature 2020-2025. Celle-ci a été très particulière car soumise aux contraintes dues à la pandémie du COVID19. En effet, tant Mme Aline Tagliabue, Maire et Mme Claude-France Matthey, Présidente du Conseil municipal, n’ont pu être présentes sur le terrain et auprès de la population comme de coutume, du fait que toutes les manifestations étaient annulées. Pour nous également, Conseillères et Conseillers municipaux, cela n’a pas été facile, bon nombre de séances de commissions ayant été annulées, difficile de garder la concentration et toute l’attention sur les dossiers. Nous espérons que cela va se détendre et que nous puissions tous, bientôt, reprendre une vie plus normale.

Le Conseil administratif sera composé comme suit, du 1er juin 2021 au 31 mai 2022 : notre Conseiller administratif Jean-Marie Martin, sera Maire, M. Christian Robert vice-Président et Mme Aline Tagliabue, membre.


Dans les communications du CA (Conseil administratif)

  • Une réponse écrite à la question des Verts-libéraux au sujet des avancées de la commune en termes de réduction de CO2 et labélisation. De manière succincte, les bâtiments propriétés de la commune font l’objet d’une étude afin de planifier l’assainissement, l’entretien et la mise en conformité de ceux-ci dans les prochaines années. Au sujet de l’obtention du label « Bourgeon Bio Suisse », celui-ci ne semble pas être un bon choix. Le service des routes n’utilise plus de pesticides ou d’engrais de synthèse, mais exclusivement du terreau de jardin provenant de chez Landi à Veyrier. De nombreuses zones ont été laissées en prairie ou en zone extensives. Le désherbage des massifs se fait manuellement. De ce fait, toutes les actions du service des routes sont déjà faites de manière raisonnées et écoresponsables. La mise en œuvre du label « Cité de l’énergie » a pris du retard mais suit son cours. Dans le cadre des Grands Esserts, les discussions avec les différents partenaires (Etat, CPEG, FIVV) incluent la volonté claire de la commune de s’assurer que ce projet réponde de manière optimale à la stratégie énergétique 2050.


Dans les propositions du CA

Figuraient 7 propositions de classement de pétitions, de projets de motion ou de postulats. Ont été classés à l’unanimité :

  • La pétition « Gardons un accès direct à l’école de Pinchat ». Il s’agissait d’une opposition au sens unique prévu sur le chemin de la Tour-de-Pinchat ;

  • Projet de postulat « Veyrier devra loger 500 migrants », déposé par notre groupe et Veyrier-Ensemble ;

  • Projet de résolution « Non à l’installation de containers aux Grands Esserts » en lien avec l’accueil des 500 migrants ;

  • Projet de postulat « Étude d’une halte CEVA à Carouge-Fontenette » ;

  • Projet de motion « Pour un accueil des migrants organisé, responsable et solidaire », déposé par notre groupe, PS et Veyrier-Ensemble ;

  • Seul le projet de motion « Anticiper les besoins en classes supplémentaires pour le primaire » a été conservé et renvoyé en commission Sociale. En effet, suite aux oppositions dans le cadre des Grands Esserts, pour le PLQ des Cirses dans lequel devrait se trouver la future école, il est fort probable que nous devions prévoir des classes supplémentaires sur les autres sites, soit Pinchat et Bois Gourmand ;