Compte rendu du Conseil municipale du 10 mars 2020

Compte-rendu du conseil municipal du 10 mars 2020

Bonjour à tous,

Peu de monde dans la salle hier soir, probablement dû au virus. Il est fait l’annonce suivante par le Conseil administratif, que le traditionnel apéritif d’après Conseil était annulé. Après quelques informations du bureau et du Conseil administratif, nous avons attaqué l’ordre du jour, avec comme précision que le point 5, acquisition de la parcelle n°2921, route de Veyrier 268 ne serait pas traité ce soir. En effet, une nouvelle donne a fait que la commission a demandé une étude supplémentaire.

Une demande de joindre les points 7 et 9 qui ont tous deux traitent de la problématique de la ligne 8 et de la ligne 41, a été acceptée.


  • Modification des limites de zone de la parcelle 5209 (à côté du terrain de foot) : Le groupe PDC ne s’est pas opposé pas à la demande de modification de zone de la parcelle 5209. Par contre, comme tous les membres de la commission de l’aménagement, nous ne trouvions pas opportun que cette zone doive faire l’objet d’une modification en zone de développement 3 avec pour résultat un bâtiment R+5, dans une zone principalement dévolue à la zone 5 (villas). Il faut tout de même relever que tous les partis désiraient que cette parcelle ait une certaine rentabilité et chacun est venu avec des propositions diverses et aucune n’a été retenue à ce jour. A ce stade, nous allons décider de modifier les limites de zone, mais ni le CM, ni le CA, n’avons de projet à proposer. Par contre le moment venu et où un projet aura été arrêté, la modification aura été initiée voir acquise et nous aurons gagné 18 mois de procédure. La seule avancée effectuée sur ce dossier depuis des années de discussions et d’aller-retour en commissions, c’est qu’un consensus a été trouvé pour une modification en zone 4B, soit un ou des bâtiments de R+2+attiques. Nous aurions préféré une modification en zone 4A, afin de nous laisser un peu plus de l’attitude et de place pour y installer un programme avec des possibilités de rentabilités et de conservations d’espace vert. Afin de relancer les discussions, le groupe PDC a fait une proposition, mais celle-ci dépendra bien évidemment des discussions futures sur le projet de révision des services de secours Pompiers 21, quant au fait de reloger les pompiers de la commune. Ces derniers se trouvant dans des locaux devenus exiguës et plus conformes à certaines normes en vigueurs (vestiaires hommes/femmes, WC, douches, etc…), pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour construire un bâtiment, dans lequel l’on pourrait y accueillir entre autres, les pompiers, les APM, des vestiaires pour le football et des locaux divers. Cela permettrait à la commune de libérer des locaux actuellement occupés par ces services et de les réattribuer à d’autres fins (administration, social, sociétés, culture...). Par 18 voix pour et 3 abstentions, la résolution a été acceptée.

  • Pétition « Non à l’abattage des arbres le long du chemin de Pinchat » Celle-ci a été renvoyée à l’unanimité au Conseil administratif. Dossier quelque peu sensible, car c’est un des axes de mobilité important, dans le cadre du futur projet des Grands Esserts. Des variantes seraient à l’étude dans les services de l’Etat. Le groupe PDC s’est exprimé par la voix de Max Muller : Cette pétition, munie quand même de 1'300 signatures, veut protéger les chênes situés au bord du chemin de Pinchat voués à l’abattage pour permettre le passage de la nouvelle ligne de bus 21. De ce fait, cette pétition, toute comme celle que nous allons traiter tout à l’heure sur le bus 8 Tournettes, fait partie de la problématique de mobilité de notre commune qui fera l’objet de discussions entre le Conseil d’État et le nouveau Conseil administratif cet automne. C’est pourquoi le groupe PDC vous propose de renvoyer cette pétition au Conseil administratif sans entrer dans les mérites ou non de celle-ci.

  • - Pétition « Pour le maintien du bus 8 Tournettes » et projet de résolution PDC « Pour le maintien de la ligne du bus 8 Veyrier-Tournettes et pour un nouveau tracé de la ligne 49 » Pour rappel, la pétition pour le maintien de la ligne 8 Tournettes a été signée par 3132 citoyens, laquelle a été initiée par l’AIV et soutenue par le PDC Veyrier-Vessy-Pinchat. Sur ces faits et au vu du succès et de l’importance du sujet pour nos habitants, le groupe PDC a déposé une résolution avec le soutien du PS, de Veyrier-Ensemble et du PLR. Ces derniers ont pour finir, retiré leur soutien, sans critiquer le fond, mais sur la forme. En effet, ils ont insisté sur le fait que nous aurions pu actionner nos contacts au Grand Conseil et les sensibiliser sur le thème, sans pour autant déposer une pétition et une résolution, car cela aura plutôt comme effet d’énerver les députés et de surcharger la commission des pétitions. Nous leur avons répondu, qu’au vu de l’importance du sujet pour nos habitants, on préférait les énerver, afin qu’ils ne nous oublient pas et se rendent compte que ce dossier est important. Max Muller s’est également exprimé sur le sujet pour le PDC, en voici quelques extraits : « Cette pétition est née après les échanges citoyens de septembre dernier ; en effet, après la présentation de M. dal Busco et du Département des infrastructures, un grand nombre de personnes nous ont approchés pour nous faire part de leur inquiétude quant au nouveau plan de mobilité prévu. Ces inquiétudes se cristallisaient avant tout sur deux lignes : la suppression du bus 8 Tournettes et le tracé du bus 49 ; les inquiétudes sur la suppression du 8 Tournettes s’étant révélées plus fortes et nombreuses, nous avons décidé de ne pas mélanger les deux lignes et nous avons lancé la pétition qui s’appelle « Sauvons le bus 8 Tournettes ». Sur ces signatures, 43% proviennent de Vessy-Pinchat et 42% de Veyrier, le solde étant des signatures hors de notre commune. Ces pourcentages montrent bien que la volonté de maintenir cette ligne 8 Veyrier-Tournettes n’est pas une simple lubie de quelques habitants autour du Stand-de-Veyrier, mais qu’elle préoccupe la totalité des habitants de notre commune. Par conséquent, c’est avec le nouveau Conseil administratif et avec le soutien du nouveau Conseil municipal que ces discussions auront lieu. A la fin de l’été, AIV se fera un devoir de rappel le futur CA de l’existence de cette pétition et elle demandera d’être partie prenante, ainsi que les autres associations de quartier, aux discussions. A cette pétition s’ajoute la proposition de résolution dans ce sens signée par les 4 partis, qui a été complétée pour refléter nos inquiétudes au sujet du tracé de la ligne 49. Il appartiendra ainsi au prochain CA et au prochain CM de défendre concrètement nos concitoyens, et ce dès le mois de septembre. Nous entendons maintenant que ce projet de résolution pourrait faire doublon avec cette problématique qui est déjà traitée au Grand Conseil et qu’elle devrait plus être une motion qu’une résolution et que par conséquent le PLR s’en distancie après l’avoir soutenue et cosignée jusqu’à hier soir. Si nous voulons que ce Conseil municipal donne un signal fort au Conseil d’État et à l’OCT, il serait mieux que cette résolution soit votée à l’unanimité, n’en déplaise à certains puristes ; sinon, ne soyons pas étonnés si par la suite le Grand Conseil et le Conseil d’État ne prendront pas au sérieux nos autorités communales ». La pétition a été renvoyée au CA par 20 oui et 1 abstention. Quant à notre résolution, elle a également été acceptée en vote immédiat, par 12 oui et 9 abstentions.


  • - Dépassement de crédit pour la révision du PDcom : Ce sujet à fait quelque peu débat. En effet, les critiques ont fusé sur la lenteur, la complexité et le travail supplémentaire et ardu pour l’établissement de ce nouveau plan directeur communal. Le montant de 230'000.- CHF voté en 2016 n’est pas encore totalement épuisé. Mais le CA demande une rallonge de 120'000.- CHF, pour des frais relatifs aux études de la stratégie de la zone 5. Si certaines critiques sont justifiées, il a été précisé et soutenu par notre groupe, que le montant demandé, était dû à un travail supplémentaire quant à l’élaboration d’une stratégie de la zone 5 (villa) et à l’organisation de deux soirées d’informations à l’intention de la population, lesquelles ont été très appréciées. Après ces précisions, ce dépassement de crédit a été accepté à l’unanimité en vote immédiat.

  • - Demande de crédit d’étude pour les espaces publics des Grands Esserts et pilotage général : Le CA vient avec une demande de crédit, afin d’initier les études pour les espaces publics des Grands Esserts, appelé « le quartier des Chênes », dont le plan financier est présenté en 3 volets, soit un volet « Etudes pour aménagements publics », un volet pour le « Pilotage technique (hors école) » et le dernier volet « Pilotage formel – juridique (projet dans sa totalité) ». L’expérience récente avec le Grand Salève, fait que le CA, tente par cette proposition à éviter les soucis, en se donnant les moyens de mieux contrôler, piloter et gérer ce futur grand projet, avec un volet juridique important. Le montant du crédit demandé est de 2'682'400.- CHF. L’entrée en matière et le renvoi tant aux finances, qu’aux constructions ont été acceptés à l’unanimité.

  • - Construction d’un jardin du souvenir au cimetière de Veyrier : Très joli projet, présenté par le CA, qui propose un aménagement qui permettrait aux défunts de rester en terre veyrite. Il s’agit également d’un choix moins onéreux en comparaison d’une concession traditionnelle en columbarium. Le montant du projet se monte à 115'000.- CHF. Ce dernier a été accepté en vote immédiat.

  • - Dépassement de crédit pour le périmètre Grand Salève 2 : Ce dossier avait été abondamment discuté en commissions élargies des finances et des constructions. Tous les partis avaient pris l’engagement de ne pas polémiquer en séance plénière …. !!!!! Mais il s’avère tout de même que les discussions qui s’en sont suivies ont été empreintes de bons sens et de respects. Pour faire suite à la présentation faite lors de la commission commune des constructions et des finances et sécurité du 25 février 2020, le Conseil administratif, par la présente proposition, sollicite du Conseil municipal l’octroi d’un crédit supplémentaire d’un montant de CHF 2'324’150 pour finaliser la construction de la salle polyvalente du bâtiment Grand Salève II, afin de mettre à disposition de la population et des sociétés locales cet espace multifonctionnel. Le budget sollicité pour finaliser cette construction correspond à 5.8 % du montant total des travaux. Le groupe PLR s’est manifesté et a provoqué certaines interrogations, pas dénuées de bons sens. Dans les grandes lignes, il souhaitait renvoyer cette proposition en commission des finances. En effet, il souhaiterait pouvoir entendre les entreprises Quartal, CBRE et les architectes, afin d'avoir l'autre son de cloche et des explications ... !! De plus, selon le projet reçu, il semble étonnant que du mobilier et du matériel informatique et autres objets puissent être amortis sur 30 ans. Il y aurait des choses qui ne doivent pas être amorties sur cette durée. Il y aurait eu beaucoup d'explications, mais pas de solutions ou réponses valables. Le CA s’est engagé à ne pas lâcher l’affaire et de continuer, même si l’enveloppe demandée ce soir est acceptée, à poursuivre la recherche des responsabilités et à obtenir le remboursement de certains travaux mal façonnés, soit auprès des assurances RC des entreprises ou directement auprès des entreprises concernées. Que certains objets, comme le mobilier, seraient amortis tel que le précise la loi. Le groupe PDC s’est exprimé comme suit : « Comme cela l’a été discuté lors de la commission élargie Finances/Constructions, le groupe PDC acceptera le vote immédiat pour ce dépassement de crédit. Nous en profitons pour remercier une nouvelle fois le personnel de l’administration communale pour tout le travail accompli, afin de nous donner en toute transparence et avec sérieux, les chiffres et les raisons de ce dépassement de crédit. Beaucoup de choses ont été dites lors de la commission et nous ne voulons pas revenir dessus. Notre première volonté est que cette salle communale soit accessible au plus vite pour notre population et nos associations et la deuxième soit que cette législature, le CM et le CA prennent leurs responsabilités. Des erreurs ont été commises et des décisions ont été prises à tous les niveaux, à nous de les assumer. Ne laissons pas ce dossier au futur CA et futur CM. Ceux-ci auront déjà bien à faire, afin de redonner confiance et une direction à notre administration. Cela ne veut pas dire que nous n’allons pas réagir, car certaines erreurs peuvent être excusables, d’autres sont inadmissibles, comme des manquements de la part de professionnels que l’on a payé cher, voire très cher. De plus quand les erreurs se répètent, cela devient des fautes et elles doivent être sanctionnées. Nous comptons donc encore une fois sur notre administration et nous l’aiderons dans ce sens, pour trouver tous les moyens légaux, afin de faire baisser le chiffre de ce dépassement de crédit ». Le vote immédiat a été accepté, et la proposition de dépassement de crédit de 2'540'150.- CHF a été acceptée par 13 voix pour, 4 voix contre et 4 abstentions.


Dans les divers, plusieurs questions ont été posées. Certaines en lien avec les patrouilleurs et patrouilleuses scolaires et la sécurité des piétons, du côté de la crèche de la Cigogne. Le feu piétons va être installer d’ici à l’été et la formation de certains patrouilleurs/patrouilleuses, améliorées. Il a également été fait mention de l’état du terrain de la parcelle 5209, lequel n’est de loin pas optimum et ne correspond pas à ce qui avait été prévu dans la demande de remise en état. Une étude est en cours.

Voilà l’état des projets de notre commune ce soir. N’oubliez pas d’aller VOTER.

Meilleures salutations à toutes et à tous.

Charly


Posts récents

Voir tout

NOUS CONTACTER

E-mail

Téléphone

Adresse

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2020, PDC Veyrier-Vessy-Pinchat